Bijoux Lavachequireve

Des créations uniques !

colliers_color_pop_lavachequireve.png
Vous êtes ici :   A l'étable » Colliers de Perles en Fimo
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
Suivez les créations de Lavachequireve

fbk.png

La vache qui bricole

Des idées de déco et de bricolage expliquées en images.

La vache qui cuisine
Vaches en photos

Des photos de vaches partout !

rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.lavachequireve.fr/data/fr-articles.xml

Avec la pâte Fimo, vous fabriquez des colliers très personnels assortis à vos tenues ou pour offrir.
Je vous explique ici à l'aide d'exemple de réalisation, quelques techniques de base pour réaliser des perles, que vous pourrez très vite vous approprier et décliner en de multiples formes et couleurs.

Clic ICI pour en savoir plus sur la pâte Fimo et ses techniques les plus courantes.

Collier turquoise et chocolat

Ce qu'il faut :collier_chocolat_turquoise (2).jpg
La pâte :
  • un pain de couleur chocolat
  • un demi pain de turquoise
  • 3 barres de beige
  • 1 barre de orange
Pour assembler le collier
  • petites perles orange en verre (perles de rocaille) 
  • fil solide en lin blanc
  • aiguille à enfiler
Pour travailler et faire les perles :
  • une surface de travail propre et bien lisse : un carreau de carrelage est idéal
  • une aiguille à canevas pour faire les trous dans les perles
  • une lame pour couper les parts de pâte et des lamelles dans la baguette de millefiori 
  • une petite plaque en verre pour faire des colombins et des perles bi-coniques
  • un rouleau pour faire des plaques de pâte
Pour la cuisson :
  • une plaque de cuisson
  • du papier sulfurisé
  • un bout de carton fin plié en accordéon pour faire cuire les perles rondes et bi-coniques

Techniques employées :

  • les marbrures
  • le millefiori

Quelques astuces :

Astuce pour percer les perles : Mettre la perle dans le creux de sa main gauche puis l'aiguille étant toujours dedans, faire rouler la perle dans sa main avec l'aiguille tenue par la main droite : cela agrandit le trou et redonne une forme ronde à la perle qui a pu être un déformée lors du perçage.

Astuce pour ne pas déformer les perles : après perçage, poser les perles directement sur le papier sulfurisé sur la plaque de cuisson pour les perles plates, pour les autres, les poser sur le support de carton plié en accordéon. Moins vous les bougez, moins vous risquerez de les déformer.

Astuces pour utiliser les restes et conserver la pâte : il reste toujours des bouts de baguette, de pâte, vous pouvez les assembler pour fabriquer des petites perles qui permettent de finir le collier ou des plus grosses, bi-coniques ou en colombins par exemple.
S'il vous en reste beaucoup et que vous souhaitez les conserver pour fabriquer plus tard un autre collier : enroulez-les dans du papier sulfurisé, et mettez les paquets dans des poches plastiques hermétiques de congélation, poches à "zip". Enlevez l'air contenu dans les poches. Je mets en plus le tout dans des gros bocaux en verre, au fond desquels, j'ai mis un bout d'éponge humide, et je ferme tout avec le couvercle hermétique. La pâte se conserve plusieurs mois sans dommage.


Fabrication des perles :


Technique millefiori 
  • perle_plate_rouleau-tranche_bleu_chocolat.jpg Les petites perles plates chocolat spiralées de turquoise

    12 perles=
    2 barres de turquoise et une barre de chocolat
  1. Préparer la plaque de cuisson : papier sulfurisé dans la plaque de cuisson.
  2. Faire une baguette : 2 parts de turquoise pour 1 part de chocolat. Faire une galette de chaque puis aplatir chacune d'elle pour former une large bande de 3 cm environ. La plaque de turquoise doit être 2 fois plus épaisse que la chocolat.
  3. Poser la plaque fine de chocolat sur le plan de travail, puis par dessus poser la plaque de turquoise. Egaliser les bords si besoin pour qu'elles se recouvrent bien.
  4. Enrouler les plaques comme une crèpe fine et serrée.
  5. Rouler un peu cette baguette pour faire adhérer les couleurs entre elles.
  6. Couper des tranches épaisses de 4 mm environ pour former les petites perles. utiliser la moitié de la baguette pour ces petites perles soit environ  
  7. Percer chaque perle avec la grosse aiguille dans le sens du diamètre.
  8. Poser chaque perle sur le papier sulfurisé sur la plaque de cuisson.
  9. Mettre les perles en attente.
  10. Mettre de côté le reste de baguette.

  •   Les grosses perles chocolat et turquoise 4 perles=
    2 barres de chocolat
    le reste de la baguette faite auparavant la moitié environ
  1. Former 4 boules bien rondes avec le chocolat.
  2. Reprendre la baguette utilisée pour les petites perles du début.
  3. Débiter es petites lamelles très fines.
  4. les poser une par une sur la perle chocolat en les disposant un peu loin les unes des autres.
  5. Lorsque la perle est recouverte, la rouler légèrement pour que les rondelles rajoutées s'enfoncent un peu dans la perle et que celle-ci soit bien lisse.
  6. Percer les perles rondes : prendre la grosse aiguille à canevas, percer sans trop déformer la perle.
  7. Mettre chaque perle sur le support en accordéon en carton.
     
  •    Les petites perles plates de toutes les couleurs 
       
    Elles ressemblent aux toutes premières mais rassemblent toutes les couleurs du collier.
    6 perles
    -le reste de la baguette déjà faite
    -une demi barre d'orange
    -une demi barre de turquoise
    -une demi barre de beige

     
  1. Faire une nouvelle baguette : un très fin colombin de orange enroule dans une fine plaque de beige. Assembler un colombin plus épais de orange, puis un autre de beige.
  2. Enfin assembler le tout avec le reste de la baguette turquoise et chocolat du début.
  3. Faire rouler cette baguette entre ses doigts pour la serrer et l'allonger légèrement.
  4. Couper des tranches de 4 mm d'épaisseur et les percer dans le sens du diamètre.
  5. Les poser sur le papier sulfurisé sur la plaque de cuisson.
     
  • perle_insertion_rouleau(01).jpgperle_insertion_rouleau(02).jpg Les perles rondes et la grosse perle beige allongée
-le reste de la baguette de millefiori (celle faite auparavant avec du orange)
-2 barres de beige

  1. Former une grosse perle beige arrondie et allongée.
  2. Découper des fines lamelles de millefiori dans la baguette.
  3. Poser délicatement chaque lamelle sur la perle sans qu'elles se superposent.
  4. Rouler la perle pour que sous la pression les lamelles s'enfoncent dans la pâte.
  5. Percer la perle.
  6. Pour les perles rondes, mêmes procédé.

  • Technique du marbré

     
  •    Les perles turquoises et chocolat

    -quantité : une part de turquoise pour une part de chocolat
  1. Faire des colombins plus ou moins fins.
  2. Les enrouler ensemble, les presser les uns contre les autres.
  3. Les enrouler encore, les presser à nouveau.
  4. Former des parts de pâte équitable et former les boules.
  5. On peut rajouter de l'effet en exerçant des torsions de la pâte pour "tordre" les marbrures.
  6. Plus vous répèterez les opérations 2 et 3, plus vos marbrures seront diffuses, mais attention vous n'obtiendrez peut-être plus l'effet souhaité !


  • Les perles bi-coniques et les perles en colombins longues
-les restes de pâte et/ou de baguette
-la plaque de verre

  1. Former un ou plusieurs colombins avec les restes. Donner des effets marbrés.
  2. Couper des parts égales.
  3. Pour former les perles colombins, les rouler sous et avec la plaque de verre. Il est préférable de les rouler une par une avec l'aiguille à l'intérieur pour ne pas les déformer en les perçant une fois formées.
  4. Pour les perles bi-coniques : former une boule de pâte, puis avec la plaque de verre, les rouler en basculant le geste avec le poignet tout en la tournant. La perle se forme tout seule, vous en surveillez l'avancement au travers de la plaque de verre.
  5. Percer délicatement les perles pour ne pas les déformer.

Faire cuire suivant les indications sur la pâte, pour la FIMO : 30 minutes à 130°.

Confection du collier :
  1. Agencer les perles sur le plan de travail en les répartissant symétriquement par rapport à la grosse perle beige.
  2. Enfiler une aiguillée de fil double (longueur de collier x2), ce sera plus solide
  3. Faire un nœud au bout.
  4. Pour ce collier, on commence et on termine par des perles de rocaille orange, donc enfiler la première perle et repasser 2 fois le fil dans la perle puis entre les 2 fils pour bloquer avec le nœud du fil.
  5. Continuer à enfiler le collier jusqu'au bout.
  6. A la dernière perle enfilée, repasser le fil dans la toute première 2 fois et fermer solidement avec un nœud fait avec l'aiguille comme pour coudre un bouton.

Catégorie : La vache qui bricole - Fimo
Page lue 7889 fois

La Vache qui lit

La vache se promène dans nos livres

La vache qui se balade

Des parcours de balades pour rencontrer des copines bovines !

mignone1.gifMais c'est Qui La Vache Qui Rêve ?

La Vache est un animal paisible, bienveillant et universel, chargé de symboles : animal proche de l'Homme, de l'enfance, témoin de la construction de l'humanité, représentée par de nombreux artistes de la préhistoire à nos jours, animal nourricier grâce à son lait et à sa viande. Pour tout cela, elle mérite respect et intérêt, alors pourquoi pas un site qui lui est consacré ?

Pour en savoir plus, lire la suite ici !

Nombre de Vachonautes

 1840534 visiteurs

 6 visiteurs en ligne

Devenir Vachonaute

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe


  Nombre de membres 37 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!